img_top_index Labo'Life

Composants des formules de Micro-Immunothérapie

cells_mixLa Micro-Immunothérapie utilise des hautes dilutions de substances immuno-compétentes de synthèse, à l’exclusion de toute souche d’origine humaine ou animale, permettant de moduler la réponse immunitaire de l’organisme pour rétablir l’équilibre biologique. Les composants fondamentaux des formules de Micro-Immunothérapie sont :

  • les cytokines et
  • les acides nucléiques spécifiques (SNA®).

Les cytokines :

Les cytokines sont des protéines spécialisées qui organisent la communication entre les différentes unités du système immunitaire, tels que les lymphocytes, macrophages et d'autres cellules, intervenant au cours de la réponse immunitaire face à toutes les agressions de l'organisme. Les cytokines peuvent être décrites comme les mots du système immunitaire.
Elles exercent leurs effets tantôt sur les cellules qui les ont produites (effet autocrine), tantôt sur d'autres cellules (effet paracrine), ou encore agissent à distance sur des organes ou tissus (effet endocrine). Elles ne sont produites qu'à la suite d'une activation cellulaire et ne se trouvent généralement pas dans les cellules au repos.
Les principales cytokines connues aujourd'hui sont les interleukines (répertoriées de IL-1 à IL-35), les interférons (IFN-α, β et γ), les facteurs de croissance (CSF, TGF, etc.), les facteurs de nécrose tumorale (TNF-α et -β) et les chimiokines.

Etant donné leur rôle informationnel, les cytokines forment la base des formules de Micro-Immunothérapie.

Les Acides Nucléiques Spécifiques : SNA®

adnLe SNA® ( Specific Nucleic Acid) est un oligonucléotide de synthèse, de faible taille, homologue à une séquence d'un gène particulier. Il  repose sur un mode de fonctionnement inhérent à la physiologie des cellules du système immunitaire puisqu’il est lui-même l’information d’une portion génique.
Adapté à chaque formule de Micro-Immunothérapie, le SNA® freine ou module l’expression d’un gène caractéristique de l’agresseur responsable de la pathologie.
Illustrons par un exemple : lors d’une infection virale comme l’herpès, le virus utilise la machinerie cellulaire pour se multiplier dans l’organisme infecté. C’est une stratégie classique pour les virus d’utiliser les ribosomes de leur hôte pour proliférer. Le SNA® en Micro-Immunothérapie porte une information  spécifique qui contrarie la réplication du virus. Dans ce cas, la Micro-Immunothérapie propose et présente un soutien au corps pour sa lutte antivirale grâce au SNA®.
Les SNA® ont fait l'objet d'un dépôt de brevet international en 2002 par le laboratoire Labo'Life.